La communauté est pour les attitudes qui consistent à valoriser autre. Ce n’est pas une guerre mais nous sommes défavorables au rabaissement d’autrui.

Tu as de la valeur

Les 4 exemples de situation ci-dessous sont des exemples de situations vécues pour lesquelles les personnes qui les racontent auraient pu dire “Je ne suis pas un numéro”. Si vous voulez en savoir plus, nous vous donnons le détail des histoires.

1 – Tu es différent

Si je suis médecin, pharmacien, infirmier… un professionnel, l’autre c’est la personne que j’ai peut-être traité avec mépris lors d’une consultation ou d’un rendez-vous. Parfois, avec les années, l’habitude de la pratique, je peux oublier que chaque cas est particulier, chaque situation est différente et chaque personne est unique. Prendre les particularités et tenir compte des différences de l’autre lui donne de la valeur, un sentiment d’humanité et d’importance individuelle. C’est ce dernier qui, à son tour, pourra être un relais pour valoriser une autre personne… Souvent des attentions et des attitudes simples valent mieux que de longs discours.

2 – Tu es pas qu’un statut

Cette autre personne méprisée est peut être celle avec qui je travaille, un collaborateur, et pas juste un collègue. Dans les entreprises, nous sommes souvent organisés en hiérarchie avec un trombinoscope. Parfois, la réalité est différente. Les sourires apparaissent pour la photo alors que les désaccords et les réunions hostiles rythment la vie du groupe.

Les responsabilités de chacun ne sont pas forcément le reflet de la valeur humaine. Il est parfois dommage de s’arrêter aux positions professionnelles ou statutaires plutôt que de creuser et de trouver la pépite qui se cache en l’autre. Avoir de bonnes relations équilibrées entre collaborateurs c’est possible.

3 – Ta vie compte

Et si cette étudiante avait pu dire “Je ne suis pas un numéro” lorsque le responsable du secrétariat de la fac a décidé d’un redoublement à cause d’une erreur administrative. Lorsque nous prenons une décision, nous ne nous rendons pas forcément compte de l’impact réel que cela peut avoir dans la vie d’une autre personne. Avant de prendre une décision pourquoi ne pas orienter sa réflexion vers les bénéfices pour les personnes concernées et éviter la contestation ?

4 – Tu es important

“Je ne suis pas un numéro” est une phrase qu’on peut entendre dans un couple. Lorsque qu’entre conjoint l’un n’arrive pas à entendre l’autre, la situation peut rapidement devenir catastrophique. La femme peut rapidement se sentir comme un objet. L’homme peut ressentir un manque d’estime et de respect. Pourtant, il y a des solutions pour sortir là, pour en finir avec les disputes quotidiennes.

5 –  Tu as des priorités

Il n’est pas toujours évident de faire comprendre à nos interlocuteurs nos impératifs. La plupart du temps, chacun regarde à ce qui est important pour lui, sans tenir compte des contraintes voire des sacrifices de l’autre. Ces comportements ouvrent la porte aux échanges hostiles et aux dialogues de sourds. En apprenant à s’exprimer et à s’affirmer, il est possible de s’expliquer et de s’entendre avec son interlocuteur bien que les intérêts des deux acteurs soient complètement différents. Voici un témoignage vécu qui va bien vous parler.

La communauté

Je te le confirme: “Je ne suis pas un numéro, et toi non plus!“, viens te tester et témoigner.

Tu n’es pas n’importe quoi. Tu as de la valeur :

  • Ta différence est ta force,
  • Ne t’enferme pas dans un rang ou une position
  • Tu existes et ta vie compte
  • Même si ce n’est pas toujours bien exprimé, tu es aimé
  • Tes impératifs sont aussi importants

En rejoignant la communauté, nous te proposons un parcours adapté pour que tu puisses t’affirmer, t’exprimer et éviter des conflits. Alors, à toi de le dire !

A bientôt.

Inscris-toi !

C'est libre et gratuit et sans doute une première étape pour toi… qui sait ?

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest