Dans un précédent article, je vous parle de l’un des premiers outils, le respect, à utiliser pour que nous sortions gagnants de cette guerre déclarée contre un ennemi invisible, le nouveau Coronavirus. Maintenant, courage !

Force et courage !

A tous ceux qui sont debout pour aider les plus faibles et les plus fragiles d’entre nous.

Dans mon entourage, j’ai une personne dans un état grave, plusieurs qui ont des symptômes inquiétants, d’autres qui ont passé deux semaines avec une fièvre foudroyante. La situation est critique, il nous appartient de ” sans arrêt construire des digues de courage pour repousser les vagues de la peur ” (La force d’aimer, Martin Lutter King).

Comme un cadeau

Donnons de l’énergie positive à tous ceux qui se lèvent le matin pour une autre personne. Les soignants vivent et travaillent aux rythmes des décisions et des directives du gouvernement. Ces professionnels de santé mettent leur vie entre parenthèses pour soigner, rassurer et accompagner.

Offrons de la force à toutes celles qui mettent leur nuit de côté pour accompagner. Du soir au matin et du matin au soir, ces personnes sont sur le pont toute la journée. Dans ce paragraphe, je veux honorer ces femmes et ces hommes en blouse, qui travaillent presque sans arrêt, pour prendre soin des malades.

Souhaitons du courage aux familles touchées par le Coronavirus. J’ai une pensée toute particulière pour les personnes qui sont elles-mêmes malades et qui sont, de près ou de loin, confrontées au décès d’un proche.

Courageuses et courageux

Restons ensemble courageux, ne soyons pas de ceux qui font dire aux autres “Je ne suis pas un numéro”. L’encouragement, c’est aussi traiter les personnes que l’on rencontre avec une bienveillance intentionnelle. Dans tous les moments du quotidien, que personne ne se sente déshumanisée.

Notre communauté recueille les témoignages de celles et ceux qui, dans une situation donnée, ont eu le sentiment de ne pas être traités comme une personne. Un parcours gratuit est proposé pour publier un témoignage de qualité. Votre témoignage est utile au plus grand nombre.

Dans un tout autre contexte, un autre combat, elles ont décidé de parler, elles ont changé le monde. Et vous, pourquoi ne pas témoigner ?

Je ne suis pas un numéro, testez-vous et témoignez !

A bientôt !

Inscris-toi !

C'est libre et gratuit et sans doute une première étape pour toi… qui sait ?

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest