L’ensemble des soignants, les médecins, les infirmières, les étudiants en médecine… absolument tout le corps médical s’implique pour faire face au combat contre le Coronavirus. Le Président Emmanuel Macron le dit lui-même aujourd’hui, nous sommes en guerre ! En temps de guerre, notre camp doit rester uni pour affronter ce nouveau Coronavirus (Covid-19).

L’une des première arme que nous devons brandir est le respect.

Respect

Pour le collectif

Depuis le début de la crise sanitaire, suivre des règles partagées est l’une des premières réponses de protection. Aujourd’hui, nous sommes collectivement invités à nous soumettre aux règles de confinement en plus des gestes barrières. Le respect de l’autre passe par ces gestes simples que le gouvernement et les médias ne cessent de nous répéter. Protégeons-nous et protégeons les autres.

Toi et moi

Le respect de soi et le respect de l’autre. Avec ce Coronavirus, les autres pour lesquels nous devons témoigner le plus grand respect sont les équipes soignantes. Malgré la fatigue, le manque de repos, les gardes qui s’enchainent… Lorsque vous respectez le soignant, votre attitude lui donne la force de continuer et l’audace de se battre dans votre intérêt. Les témoignages des médecins et des infirmiers le confirment, la fatigue est là et la peur aussi. Il est de notre responsabilité de ne pas ajouter de la peine à leur difficulté, de la tristesse à leur éreintement, des malaises et incompréhensions personnels à la leur épuisement mental.

Je ne suis pas un numéro est une communauté au sein de laquelle nous prônons la libération d’une parole équilibrée pour le bien-être collectif.

Témoigner

J’ai besoin de soin

Si vous êtes un patient et que vous avez besoin de soin, n’ayez pas un comportement qui donne l’envie aux soignants de vous répondre “Je ne suis pas un numéro“. L’absence de réponse du médecin ou de l’infirmer ne signifie pas absence de sentiment. Ils prennent déjà sur eux pour accueillir chaque patient dignement, à nous de leur éviter de prendre sur eux et d’avaler leurs mots parce que nous leur avons manqué d’estime.

J’ai décidé de donner

Si vous êtes un soignant à l’hôpital, vous décidez tous les jours de vous donner, rejoignez la communauté pour apprendre à vous exprimer et à vous affirmer sainement. La plateforme propose à chacun de se libérer en publiant un témoignage de façon anonyme. Sous la blouse blanche se cache un coeur rempli de sentiments, d’intentions et de mots. Les faire sortir dans un cadre défini et bienveillant, dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des relations entre individus, ne peut être que bénéfique.

Savoir dire les choses au bon moment, sur le bon ton, pour que l’interlocuteur comprenne le souhait que vous essayez de lui exprimer n’est pas toujours facile. Je vous assure, lorsque chacun s’affirme avec bienveillance, tout le monde y gagne !

Restons uni, équilibré et ne cédons pas à la facilité de prononcer des mots douloureux à ceux qui veulent nous aider. Rejoins le mouvement… de quel côté es-tu ? La réponse en cliquant ici.

A plus tard, Hélène.

Inscris-toi !

C'est libre et gratuit et sans doute une première étape pour toi… qui sait ?

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest